180301040016702001.jpg

Le bulletin d'adhésion 2018 est disponible !! :152: Lien vers le bulletin

Nous avons besoin de vous plus que jamais pour permettre à l'association de perdurer.

Des sorties sont en cours d'organisation pour 2018, des cadeaux à prévoir pour les adhésions, et d'autres surprises !

Nous comptons sur vous et vous remercions pour vos efforts, votre présence, votre investissement et votre fidélité :52:

 

  • Commande groupée de plaques Rasso AAA :20: Post ici ! Les plaques sont arrivées ... :17:

 

  • Rassemblement mensuel AAA à Meudon le 01 Juillet 2018 :20: Infos et inscriptions ici !

 

  • Rassemblement S/RS Motorshow à Salbris le 02 Juin :20: Photos et retours ici !

 

:17: Certaines sorties sont réservées aux membres de l'association (y compris vos conjoints(es) et enfants) :17:

 

  • Concours photos N°46 : "Votre Audi au soleil" :20: Venez participer ici !

  • Reportage Visite de la concession Audi Chartres #2 :20: Par ici !

  • Les photos des derniers Rassemblements mensuel AAA sont disponibles ici !

 

______________________________________________________


Aidez-nous à faire vivre l'association en adhérant et en devenant "Membre AAA" !

Le bulletin d'adhésion 2018 est disponible ici !

jacquouR

Abaissement à 80 km/h de la limitation de vitesse des routes secondaires à double sens

67 posts in this topic

Aujourd'hui, pour lutter contre un décret à part les manifestations, c'est de déposer un recours contre ce décret devant le Conseil d'Etat. 

 

C'est ce qui a été fait par Pierre Morel A L'Huissier, député de centre-droit, élu dans la Lozère, mardi soir.

1781904_10152183821981668_2073396311_n.j
Estimant qu’une limitation générale sur l’ensemble du réseau routier procède d’une erreur d’appréciation, je dépose un recours devant le Conseil d’Etat sur le décret portant la limitation de la vitesse à 80 km/h.
 

Cette mesure ne repose sur aucun rapport crédible et ne tient pas compte des zones accidentogènes. Je saisis le Conseil d’Etat parce qu’il y a une disproportion de la mesure par rapport aux routes secondaires.

En résumé, ce qui est dénoncé:

  • Un vice de procédure dans la mesure où les ministres compétents en matière d’aménagement du territoire et des transports n’ont pas été consultés.
  • L’autorité administrative ne justifie nullement d’études incontestables qui justifieraient l’abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les routes bidirectionnelles à chaussée non séparée
  • Une discrimination territoriale entre zones urbaines et zones rurales.
  • Cette mesure engendrera des coûts de signalisation exorbitants.

Un autre recours est également déposé par deux associations:

la Ligue de défense des conducteurs (LDC) et l'Automobile club des avocats, ont également déposé lundi au Conseil d'État un recours en annulation contre ce décret, au nom des "territoires ruraux" qui seront "beaucoup plus touchés par cette mesure":

  • "Les territoires ruraux seront beaucoup plus touchés par cette mesure. Le passage de 90 à 80 km/h va aggraver leur enclavement. Les radars y sont toujours plus nombreux et sophistiqués, et elle va se traduire par une multiplication des flashs, des amendes et des retraits de permis. Cela va renforcer la précarité car dans les campagnes, la perte du permis équivaut à une mort sociale"
  • l'expérimentation de cette mesure, menée pendant deux ans dans trois départements avant sa généralisation, "a manqué de sérieux et de rigueur", et que la consultation de la population a été "insuffisante". 
  • Me Rémy Josseaume, président de l'Automobile club des avocats, estime que l’expérimentation lancée par Manuel Valls durant deux ans sur trois tronçons de France n’est pas suffisamment révélatrice car « trop courte et trop petite ».
  • Voir ici: https://www.caissedesdepotsdesterritoires.fr/cs/ContentServer?pagename=Territoires/Articles/ArticlesImpression&cid=1250281277786

 

Parallèlement à ces actions, un texte du député du Cantal, Vincent Descoeur (LR), sera débattu jeudi à l'Assemblée. Le but de modifier le Code des collectivités locales afin que le préfet et le département puissent avoir la main sur ces 80 km/h et, quand c'est nécessaire, revenir à 90 km/h:

À 80 km/h, les automobilistes rouleront à la même vitesse que les poids lourds… soit la certitude de créer des convois lents sur les routes du réseau secondaire. Les députés de gauche lui ont apporté leurs voix. Tous les groupes d’opposition ont bien accueilli cette proposition de loi. Les députés de La République en marche et du MoDem ont voté défavorablement. Ils ont adopté la discipline de vote alors que certains sont opposés au 80 km/h

L’élu est « modérément optimiste » sur l’avenir de ce texte qui sera examiné dans l’hémicycle le 21 juin, lors de la niche parlementaire réservée au groupe Les Républicains. Lors de cette séance publique, ils sont en quelque sorte maîtres de l’ordre de jour.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited) · Report post

Lâimage contient peut-être : texte

Pour info:

Le procès-verbal sera dressé si le conducteur circule réellement au-delà de 85 km/h (si la vitesse est constatée par radar fixe) et au-delà de 90 km/h (si la vitesse est constatée par radar mobile). 

Edited by jacquouR

Share this post


Link to post
Share on other sites

Creuse: Le département va faire la grève des panneaux pour le passage à 80 km/h:

 

CIRCULATION Le département «ne mettra aucun moyen en œuvre, ni financier, ni technique, ni humain»…

C.C. avec AFP

Publié le 20/06/18 à 19h29 — Mis à jour le 20/06/18 à 19h36

https://www.20minutes.fr/societe/2293543-20180620-creuse-departement-va-faire-greve-panneaux-passage-80-kmh

 

OUEST-FRANCE

Ouest-France, avec AFP

Modifié le 20/06/2018 à 19h47

Publié le 20/06/2018 à 19h44

https://www.ouest-france.fr/nouvelle-aquitaine/creuse/route-80-km/h-la-creuse-refuse-de-payer-les-nouveaux-panneaux-5836286

Share this post


Link to post
Share on other sites

La proposition de loi déposée par Pierre Morel A L'Huissier (décentraliser l'application de la limitation de vitesse sur le réseau secondaire), a été rejetée avant même l'examen des amendements.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited) · Report post

https://www.contrepoints.org/2018/05/30/317136-la-propagande-pathetique-autour-du-80-km-h

Un billet d’humeur de Bruno Spagnoli.

Face à une certaine résistance d’une part croissante de la population envers la mesure-phare de sécurité routière consistant à réduire la vitesse maximale sur routes à 80 km/h, le gouvernement (enfin, surtout son Premier ministre, vu qu’il ne semble pas franchement soutenu par grand-monde) a donc recours à la bonne vieille méthode de la propagande grossière, suivant le grand principe bien connu « plus le mensonge est gros, et plus les gens y croient ».

Seulement, pour que ça fonctionne, les spécialistes y ont toujours mis les moyens : l’Histoire est riche de grand-messes spectaculaires exploitant au maximum l’effet de groupe et l’anesthésie du cortex cérébral, avec diffusion massive par tous les moyens disponibles, saturation de l’espace médiatique, répétitions constantes et martelage permanent, etc.

En comparaison, il faut bien reconnaître que l’ingénuité de notre Édouard national le fait plutôt passer pour un enfant de chœur. Jugeons-en : quelques malheureuses vidéos mal jouées mettant en scène des célébrités (à ce qu’il paraît) du monde automobile, quelques pages de journaux saupoudrées ici et là entre les résultats du foot et les faits divers, quelques déplacements sur le terrain de son infatigable lieutenant ès-pourfendage-de-la-bagnole Emmanuel Barbe, pour lequel bien sûr les foules vont se déplacer dès qu’elles vont apprendre sa venue dans leurs contrées…

CHER ÉDOUARD PHILIPPE

C’est tellement indigent que j’éprouve le besoin de m’adresser directement à notre brave et vaillant Premier ministre :

Cher Édouard,

La propagande grossière, il faut que tu saches que ça demande des moyens d’une autre dimension. On ne peut pas se contenter de dire, par exemple, « un choc à 80 est deux fois moins violent qu’à 90 », sans y mettre un minimum de pompe, de martelage quotidien à échelle industrielle, le tout si possible à base d’images-choc de victimes et de grosse culpabilisation tous azimuts, histoire d’occuper l’espace pour empêcher tes opposants de le faire. Sinon, tu comprends, ça marche pas, tout le monde voit immédiatement la galéjade, grosse comme une promesse de baisse de la fiscalité (si si, je t’assure, celle-là aussi, tout le monde l’a vue).

 

Certes, la plupart de tes copains journalistes et autres représentants d’associations subventionnées dans l’opacité la plus totale, tels des légionnaires au garde-à-vous, ont répondu à ton appel, avec un dévouement forçant l’admiration, en allant jusqu’à monter des expérimentations bidon à faire mourir de rire n’importe qui ayant dépassé le CM2. Ou encore en diffusant consciencieusement tous tes communiqués de presse en les faisant passer pour des faits vérifiés, tamponnés du sceau de la conscience professionnelle journalistique que tout le monde admire. Enfin, bien sûr, en veillant à ne surtout pas développer la moindre distance critique vis-à-vis du sujet (comme pour le reste, tu me diras).

Hélas, cela ne peut raisonnablement suffire, tant en volume et ampleur des moyens, qu’en termes d’époque différente : aujourd’hui, tout le monde a internet, et la majeure partie de la population n’a plus la moindre confiance dans les journalistes ni dans les serviteurs du pouvoir.

PLUS C’EST GROS, PLUS ÇA PASSE

Pour t’aider, je te suggère donc, vu que manifestement tu n’as pas les moyens, de mettre en sourdine au moins les mensonges les plus flagrants, parce que décidément, non, « plus c’est gros et plus ça passe », ça ne peut pas marcher sans un déploiement de force de frappe un minimum sérieuse.

Allez, je suis bon prince, je te fais une liste :

  • « J’ai appris qu’avec 10 km/h de moins, le choc aurait été deux fois moins violent » (spot radio) : tu la connais déjà, c’est la plus énorme, et tout le monde se moque déjà de toi. Tu ne pensais quand même pas sérieusement que ça allait passer comme ça, tranquille, alors que le calcul d’énergie cinétique se fait en 5 secondes ? Les Français sont des veaux, mais quand même.
  • « Il y a un obstacle à 60m : à partir du moment où tu freines (NDLR : à 90 km/h), tu mettras 70 m pour t’arrêter, et tu vas le percuter à une vitesse de 50 km/h »
    Alors là, comment dire… tu as fait l’essai avec une 2CV lancée en descente avec un tambour de frein grippé ? Parce que si on prend la voiture la plus vendue en France (Renault Clio), les essais automobiles montrent une distance de freinage pour aller de 90 à 0 de… 31,6 m. Pour freiner de 90 à 50, on doit être sans doute à moins de 20 m. Même en comptant un temps de réaction d’une seconde (mais ce n’est pas ce qui est dit, il est dit « à partir du moment où tu freines »), on est bien loin des 70 m. En plus, étant donné que l’ABS est obligatoire depuis… 2004, et contrairement à ce que suggère la vidéo, pas besoin de grands talents de pilote pour réaliser cette performance : il suffit d’enfoncer la pédale de frein à fond et de garder les roues droites. A priori il y a un permis qui est délivré pour apprendre à le faire.
  • « Des chercheurs ont prouvé à plusieurs reprises (sic) qu’une variation de la vitesse de 1% induit une variation du nombre d’accidents mortels de 4% ». Pas mal, le coup des chercheurs à « plusieurs reprises », ça fait sérieux et puis de toute façon personne n’ira jamais vérifier. Sauf que… zut, pas de bol, il y en a qui ont vérifié, et ça aussi ça commence à se savoir.
  • « Le passage de 90 à 80 permettra de faire baisser la pollution de 30%. » Rien que ça ! Tu vois Édouard, le problème, c’est que t’as vraiment voulu trop en faire. 30%, c’est vraiment gros, je t’assure, même les experts en propagande du passé t’auraient sûrement conseillé de te calmer un peu. Faut-il encore une démonstration ?

Bon, je crois que je vais m’arrêter là pour ne pas trop te démoraliser, même si c’est sans doute trop tard. Eh oui, une fois que les mensonges sont vus, c’est compliqué de revenir en arrière. En plus sur un sujet aussi secondaire et sans importance, quel dommage de griller ses cartouches. Surtout que ce ne sont pas tellement tes 20% d’électeurs (enfin, ceux de ton patron) qui ont envie de tout envoyer valser avec tes histoires de 80.

Edited by jacquouR

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent ce petit billet d'humeur... et tellement vrai !

 

Merci Jacques

Share this post


Link to post
Share on other sites

De rien, Thierry :41:. J'aime bien avoir un retour des lecteurs :52:.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Jacques :52:

 

C’est vraiment hideux cette réforme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De rien, David :41:. Merci pour le retour :52:.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited) · Report post

Refus de 3 départements d'installer les panneaux de limitation à 80 km/h:

  • la CREUSE fait la résistance et refuse de changer de changer les panneaux,"Celui qui commande paie"La présidente du conseil départemental de la Creuse ne se contente pas de faire de la résistance passive : elle dénonce le scandale qui consiste pour le gouvernement à annoncer que le budget de changement des panneaux serait pris en charge par l’État, alors que celui-ci se contente de promettre de les rembourser au 1er janvier 2019… en puisant dans un fonds, alimenté par le produit des amendes routières. Or, ce fonds est déjà utilisé par les départements pour la « mise aux normes » des infrastructures routières par les communes. En résumé, l’État reprend d’une main ce qu’il avait déjà donné de l’autre.
  • la LOZERE, Pierre Morel-A-L'Huissier à l'initiative d'un recours contre la limitation à 80km/h. «Que l'Etat se débrouille»
  • la CORREZE, les panneaux "80" ne devraient pas fleurir tout de suite sur le bord des routes. "On a reçu le décret le 18 juin, et on a 12 jours pour mettre ça en place. Je viens d'écrire au préfet pour lui dire qu'en 12 jours, on n'a pas le temps de commander les panneaux et encore moins de les mettre en place", rapporte-t-il au journal La Montagne. Le gouvernement n'a qu'à être responsable des mesures qu'il décide. Nous, ce qu'on demande, c'est de ne pas appliquer les 80 tant qu'on n'a pas posé les panneaux." Tous les moyens sont bons pour (au moins) retarder l'heure fatidique.

 

Edited by jacquouR

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aucun texte alternatif disponible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited) · Report post

Les limitations de vitesse sur les routes et les autoroutes ont vu le jour il y a seulement, 40 ans et j'avais 20 ans à cette époque (90 km/h sur les routes)... Je conduisais une 2 CV de 1961 qui ne dépassait le 80 km/h qu'en descente. :dia:  Donc, avec des freins à tambour parfois gras, je vous laisse évaluer la distance de freinage.

 

Edited by jacquouR

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça y est, c'est parti le respect de 80 km/h sauf que:

  1. Les camions sont équipés d'un tachymètre combiné à un chronomètre (chronotachygraphe numérique) qui permet de mesurer plus précisément la vitesse réelle du véhicule. Du fait de la réglementation sur la vitesse et le temps de conduite des pros, la vitesse exprimée est d'une grande précision. Le temps, c'est de l'argent pour les entreprises de transport. Donc, l'impression que les camions roulent plus vite, est effective. Il ne sera pas rare de se sentir poussé par ceux-ci!
  2. A 80 km/h au compteur, il peut avoir entre 4 et 7 km/h de différence entre deux autos!

  3. Certains chauffeurs pressés risquent de réduire la distance qui les séparent du véhicule qu'ils suivent. Ces poids lourds risquent donc de venir coller l’automobiliste.

On imagine les conséquences en cas de freinage brutal. Ce sera une réalité quotidienne et stressante pour les usagers de la route, à moins d'avoir un GPS pour vérifier la justesse de son compteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Posted (edited) · Report post

ScienceInfo = Fakenews ?!

Pour veiller à ce que tous les automobilistes respectent scrupuleusement la nouvelle limitation de vitesse fixée à 80 km/h, le Ministère de l'Intérieur a décidé de frapper fort en dissimulant sur l'ensemble du territoire une quantité impressionnante de radars miniatures discrètement accrochés aux panneaux de signalisation. ScienceInfo vous propose de découvrir tous les secrets de ces nouveaux radars espions qui n’ont pas fini de surprendre les automobilistes.

 

Selon, une autre source:

Ce ne sont pas des radars mais des systèmes de comptage optique des véhicules (système LAPI).

 

 

Edited by jacquouR

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien triste toutes ces nouvelles...

 

Va peut être falloir changer de nationalité  !

 

@+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tous en vélo! :1:

 

Lâimage contient peut-être : texte et plein air

Share this post


Link to post
Share on other sites